Le parapente est-il dangereux ?

Publié le : 01 décembre 20224 mins de lecture

Chaque sport comporte un certain degré de risque. Le parapente ne fait certainement pas exception. C’est pourquoi on nous pose assez souvent la question : Le parapente est-il dangereux ? Les sites d’experts révèlent ce qui suit : Grâce aux vitesses de vol relativement basses, les accidents mortels sont plus rares que dans d’autres sports aériens (vol à voile, vol à moteur, vol ultraléger). Cependant, comme les parapentes n’ont pas de cockpit protecteur, les accidents avec blessures sont comparativement plus fréquents. Mais nous ne pouvons pas encore en tirer grand chose.

Choses à savoir avant de faire du parapente

Si nous jetons un coup d’œil aux statistiques, nous constatons qu’au cours des dix dernières années, environ 120 accidents avec blessures graves et neuf décès en moyenne ont été enregistrés chaque année. En comparaison avec ce nombre d’accidents, il y a actuellement environ 25.000 parapentistes actifs dans le pays. Le parapente exige autant de responsabilité personnelle qu’aucun autre sport. Les conditions de base pour pratiquer ce sport en toute sécurité sont la prudence et une conscience aiguë des risques. L’insouciance et la surestimation de soi peuvent, dans certaines circonstances, conduire rapidement à des situations périlleuses. En parapente, il est très important de savoir évaluer les conditions météorologiques. Les parapentes ne sont pas conçus pour voler dans des conditions météorologiques turbulentes et la plupart des accidents graves sont dus à une mauvaise évaluation des conditions météorologiques par le pilote.

Eléments d’un parapente

Les parapentes en eux-mêmes sont extraordinairement sûrs. Il est vrai qu’avec ses suspentes fines et sa voile légère, un parapente semble filigrane et peu stable, mais c’est le contraire qui est vrai. Lors des tests d’homologation, tous les composants de chaque parapente doivent résister à une charge au moins huit fois supérieure. Il existe donc une marge de sécurité triple. C’est plus que la double marge de charge habituelle dans l’aviation. Les accidents dus à une défaillance du matériel sont donc pratiquement inconnus.

Le parapente, un sport à risques

Grâce à des règles de contrôle strictes pour les parapentes, les parachutes de secours et les sellettes, le DHV a fait en sorte que le parapente soit aujourd’hui un sport extraordinairement sûr. Le comportement en vol d’une aile standard est très stable et tolérant. De plus, les accidents dus à des erreurs de pilotage ou à de fortes turbulences ont fortement diminué. Les systèmes de protection dorsale testés et améliorés dans les sellettes ont entraîné une nette diminution des blessures graves aux vertèbres. Les parachutes de secours modernes permettent au pilote d’atterrir sans blessure en cas d’urgence. Néanmoins, la sécurité aérienne est une combinaison d’une bonne formation et d’un bon équipement, qui doit être adapté aux capacités de vol du pilote. Il ne faut pas oublier non plus que le pilote doit agir de manière réfléchie et que rien ne s’oppose au plaisir de voler !

Plan du site